Busshô Kapila, sutra des repas

Ce soutra est chanté en sesshin au repas du matin, après le zazen, et au repas de midi.

Bussho Kapila
Jodo Makada
Seppo Harana
Nyumetsu kuchira
Nyoraï oryoki
Gakkon toku futen
Ganku issaï shu
Tosan rinku jaku

Les mains en gassho. Commencer à remplir les bols ou les assiettes une fois que le maître est servi.

Shinjin pashin biru shanofu
Enmom hoshin ru shanofu
Senpaï kashin shakyamuni fu
Toraï asan miruson fu
Jiho sanshi i shi fu
Daïjin myo horenkajin
Daïshin monju suribusa
Daïan fuen busa
Daïhi kanshi in busa
Shi son busa mokosa
Moko hoja horomi

Hitotsu ni wa kono tasho wo hakari
À hakari, mettre rapidement les mains en posture de kin-hin, puis de zazen.
Ka no raï sho wo hakaru
Futatsu ni wa onorega tokugyo no
Zen ketto wo hakatte kuni ozu
Mitsu ni wa shin wo fusegi toga wo hanareru kotowa
Tonto wo shutto su
Yotsu ni wa massani ryoyaku wo koto to suruwa
Gyoko wo ryozen ga tamenari
Itsutsu ni wa jo do no tame no yueni
Ima kono shiki wo uku

Pour la genmaï, mettre la cuiller dans le bol, le manche vers l’avant. Pour le repas du midi, faire de même avec la fourchette et ajouter un petit morceau de pain qui sera collecté par le service pour les gakis.
Lever le bol ou l’assiette avec uniquement les pouces, les index et les majeurs à hauteur du visage.

Jobun sambo chubun shion
Gekyu rokudo kaïdoku jo
Ikkui dan issaï aku
Nikui shu issaï zen
Sankui do sho shu jo
Kaïgu jo butsudo

Manger la genmaï en levant le bol à hauteur de la bouche. Servir le thé lorsque le maître est servi et nettoyer le bol avec le thé.

Avant de boire le thé. Lever le bol comme pour la genmaï.
Gashi sen bassui
Nyo ten kan romi
Seyo ki jinshu
Shitsu ryo tokubo u man
Onma kura saï sowaka